LA PLACE DE LA TRANSMISSION

DANS LE PROJET DU K

 

Le K place la transmission au cœur de ses activités. Ces actions culturelles nous permettent d’aller à la rencontre de territoires pour la majorité ruraux; là où le théâtre ne se déplace que trop peu. Nous avons la volonté de faire découvrir nos spectacles, notre univers artistique et nos méthodes de travail au plus grand nombre. Ces actions sont liées de très près à notre travail puisqu’elles nourrissent nos créations. Ainsi, un texte écrit pour une classe, une musique composée pour une restitution, un phrasé ou une démarche rencontrés chez un enfant trouvent régulièrement une place dans nos spectacles.

Pour cela, nous travaillons depuis nos débuts en lien étroit avec des établissements scolaires et culturels, des institutions et des collectivités .

Nos actions pédagogiques se déclinent en quatre axes :

 

L E S   I N T E R V E N T I O N S   E N   L I E N   A V E C   L E S  C R É A T I O N S

Le directeur artistique accompagné d’un(e) comédien(ne) ou technicien(ne) du K se rendent dans les classes quelques jours avant la représentation de l’un de nos spectacles. Nous proposons une discussion avec les élèves où nous parlons du théâtre, de notre expérience de troupe, d’auteurs et de metteurs en scènes classiques et contemporains. Grâce à un ton ludique et aux débats que cela suscite nous tentons de faire comprendre à ces jeunes que le Théâtre n’est pas seulement de la « littérature en costumes » (Ariane Mnouchkine) mais un artisanat.

 

L E S   A T E L I E R S   À   D E S T I N A T I O N   D E S   S C O L A I R E S

Plusieurs membres du K animent différents types d’ateliers auprès d’élèves qui découvrent alors les métiers de chacun en les expérimentant (comédien, auteur, metteur en scène, technicien son, costumière, marionnettiste). Nous travaillons notamment l’écriture, la construction de marionnettes et leur manipulation, le jeu théâtral, l’initiation à la mise en scène et à la scénographie, la découverte du bruitage ou encore la confection de costumes.
La durée de ces interventions est variable selon le projet: cela peut aller d’une séance à plusieurs jours consécutifs, parfois plusieurs mois, et reconduits d’une année à l’autre. Pour les ateliers d’une semaine ou plus, les élèves que nous rencontrons ont l’occasion de créer un spectacle ou une forme artistique de bout en bout. Ils sont à même d’identifier les différentes étapes qui mènent à la création d’une pièce de théâtre et occupent tour à tour une place de spectateur et d’acteur.

 

L E S   A T E L I E R S   À   D E S T I N A T I O N   D ‘ A U T R E S   P U B L I C S

Sous l’impulsion de collectivités, d’établissements scolaires, de Théâtres, d’associations ou d’institutions, le K propose à des publics divers des stages de plusieurs jours ou plusieurs mois (lycéens en classe Théâtre avec préparation au Baccalauréat; personnes âgées résidents en EHPAD, parents et enfants, ateliers amateurs, publics de médiathèque).
Ces ateliers ne prennent pas nécessairement appui sur les créations du K mais sur des thèmes ou des œuvres déjà existantes qui entrent en résonance avec notre travail. Ainsi, nous avons écrit autour du souvenir avec un groupe d’adultes amateurs, adapté Don Quichotte et l’Odyssée en compagnie de personnes âgées, étudié les textes d’Olivier Py avec des lycéens, créé des marionnettes avec des parents et leurs enfants sur le thème des contes et de la forêt.
Ces différentes expériences permettent aux participants de travailler autour d’une œuvre de la littérature, de s’emparer d’une matière large offrant à l’imaginaire des pistes multiples.

 

L E S   S P E C T A C L E S   D A N S   L E S   C O L L È G E S

Nous proposons des créations spécialement conçues à l’intention d’un public de collégiens en lien avec leur programme scolaire. Par ces formes, nous amenons un certain regard sur des événements historiques et établissons un dialogue avec les élèves et les professeurs à l’issue de la représentation. Dans un premier temps, nous travaillons avec l’équipe enseignante afin d’établir un réel lien entre les cours et notre proposition puis nous créons ces spectacles qui seront joués au sein même des établissements scolaires. Des ateliers liés à ces créations sont également proposés et permettent aux élèves de présenter leur expérience de spectateur et d’acteur lors des oraux du Brevet des collèges.